La revalorisation des grilles indiciaires et le principe d'une carrière sur deux grades pour tous les agents – Les financements que la Cour des comptes évalue à 4,5 à 5 milliards par an – Une réaffirmation du statut de la fonction publique et de son unicité au moment où il est le plus conteste... Le rendez-vous salarial sur le point d'indice en février 2016 – La revalorisation des agents de maitrise – La reconnaissance des assistants sociaux et de leur Bac+3 par leur passage en catégorie A – Les bornages de A type pour les petits A – La question des reçus collés revisitée – Le passage à trois grades de la catégorie C – L'initialisation même minime d'un basculement de l'indemnitaire vers de l'indiciaire...

Autant de mesures qui se mettront en œuvre, puisque dans le cadre juridique qui est celui de la fonction publique, le Premier Ministre a annoncé unilatéralement que le gouvernement appliquerait l'accord.

Pour l'UNSA Fonction Publique, à travers ses fédérations qui ont négocié le contenu de cet accord, il s'agit d'une bonne nouvelle pour les agents et la fonction publique.

Nous estimons que la CGT, FO et Solidaires ont fait preuve d'irresponsabilité qui aurait pu conduire l'ensemble des agents de la fonction publique à ne rien avoir du tout.

Pour l'UNSA Territoriaux, dans un contexte de réforme territoriale, de baisse de dotations de l'Etat aux collectivités territoriales, d'une fonction publique de plus en plus contestée, l'engagement des employeurs territoriaux favorables à la signature de cet accord est un signe fort. Car nous savons tous que la signature de cet accord nous préserve d'une fonction publique territoriale « low cost ».

 

L'UNSA Territoriaux appelle tous les agents à tirer toutes les conséquences de cet épisode en renforçant les tenants d'un syndicalisme utile et efficace.

 

Parcours Professionnels Carrière et Rémunération : la CGT, FO et Solidaires ont fait preuve d'irresponsabilité !