1 – Début de l’intégration primes/points en 2016 (basculement d’une partie des primes dans l’indiciaire) pour la catégorie B et pour une partie de la catégorie A (sociaux et médico-sociaux uniquement).

A noter un effet positif pour tous les agents qui ne perçoivent pas de régime indemnitaire.

2 – Revalorisation des sociaux de la catégorie B : les assistants sociaux éducatifs, les éducateurs jeunes enfants. Les éducateurs jeunes enfants retrouveront dans un premier temps le calendrier de revalorisation des paramédicaux de catégorie B avec dès 2016, une intégration primes/points, ainsi que deux revalorisations indiciaires en 2017 et 2018. A partir de 2018, après la reconnaissance par décret de leurs diplômes à Bac +3 ils intégreront la catégorie A dans les mêmes grilles revalorisées que celles des infirmiers de soins généraux de catégorie A.

3 – Revalorisation indiciaire des sociaux de catégorie A : les conseillers sociaux éducatifs qui sont sur deux grades voient leurs grilles revalorisées en 2016 (intégration primes/points) puis revalorisation en 2017 et 2018.

4 – Revalorisation indiciaire des paramédicaux de catégorie B : les paramédicaux qui sont sur deux grilles voient leurs grilles revalorisées en 206 (intégration primes/points) puis revalorisation en 2017 et 2018.

5 – Revalorisation indiciaire des infirmiers restés en B : les infirmiers qui sont sur deux grades voient leurs grilles revalorisées en 2016 (intégration primes/points) puis revalorisation en 2017 et 2018.

6 – Revalorisation indiciaire des infirmiers de soins généraux de catégorie A qui sont sur trois grades voient leurs grilles revalorisées en 2016 (intégration primes/points) puis revalorisations en 2017 et 2018.

7 – Passage de la catégorie C de quatre grades (échelles 3, 4 5 et 6) à trois grades (C1 – C2 et C3)

8 – Revalorisation indiciaire de la catégorie C : dès 2017, les agents seront reclassés sur trois grades (C1, C2 et C3) avec des grilles revalorisées en 2017 (intégration primes/points) puis en 2018, 2019 et 2020.