logo unsa fonction publiqueUne délégation de L’UNSA Fonction Publique, menée par Elisabeth DAVID, Secrétaire Générale, a rencontré, ce mercredi 30 mai 2012, Mme Marylise LEBRANCHU, Ministre de la Réforme de l’Etat, de la Décentralisation et de la Fonction publique.

Cette audience a permis de renouer avec un véritable dialogue social empreint d’écoute, de respect et de transparence.

Enfin, le déni de dialogue social que nous avions connu avec l’ancien ministre qui se répandait en propos outrageants, dans les réunions et dans la presse, est révolu !

Cette rencontre, qui a duré plus d’une heure, a permis d’évoquer l’ensemble des problématiques de la Fonction publique et de rappeler, sur chacun des points, nos mandats et revendications.

Elisabeth DAVID, Secrétaire Générale, après avoir présenté l’UNSA Fonction Publique, son implantation et son mode de fonctionnement, a rappelé le fort attachement, pour notre organisation, à la méthode et aux modalités du dialogue social qui doivent se dérouler dans la confiance et le respect de chacun.

Elle a souligné l’importance symbolique que revêt, pour les agents de la Fonction publique, la réaffirmation du principe du statut général et des droits et obligations des agents publics.

Dans ce cadre, elle a indiqué que nous souhaitions continuer à travailler sur la limitation des cas de recours aux agents contractuels et a insisté sur la grande attente de nos collègues fonctionnaires affectés à la Poste et à France Telecom, qui se sont sentis exclus et abandonnés par le gouvernement précédent.

Pouvoir d’achat, emplois publics, arrêt de la RGPP, plans de titularisation, CHSCT, droit syndical et situation des permanents syndicaux, ont notamment été très largement évoqués avec la nouvelle Ministre.

Des mesures urgentes et prioritaires à l’égard des agents de la catégorie C ont été demandées avec force, en particulier, dans la perspective de la future augmentation du SMIC.

L’alignement du haut de carrière des agents de l’ensemble des filières sur le 8ème échelon existant pour les adjoints techniques a aussi été demandé et ceci passe par une modification immédiate du Décret de novembre 2011 qui, de façon injuste, crée un 8ème échelon contingenté et uniquement accessible au choix.

Elisabeth DAVID a également beaucoup insisté sur le nécessaire retrait du jour de carence, mesure profondément injuste et pénalisante pour beaucoup de nos collègues.

Parallèlement, Elisabeth DAVID, Secrétaire Générale, a demandé à Mme LEBRANCHU, l’ouverture de chantiers lourds à réaliser pendant la durée du quinquennat :

-    Refonte complète des grilles (grille, amplitude, déroulement de carrière …).
-    Mise en place d’une véritable GRH dans la fonction publique.
-    Mise en œuvre d’une vaste réflexion sur les missions de service public exercées dans les trois versants de la fonction publique.
-    Amélioration de l’action sociale interministérielle.

Elisabeth DAVID a beaucoup insisté sur les fortes attentes de nos collègues en terme de justice sociale et d’égalité de traitement.

Le gouvernement doit clairement rompre avec les habitudes des gouvernements précédents qui s’étaient contentés de privilégier certaines catégories d’agents.

Sur l’ensemble de ces sujets, la ministre a pris acte de nos demandes, a bien appréhendé la totalité des problématiques et des chantiers à ouvrir et s’est montrée particulièrement pertinente, en posant à la délégation de nombreuses questions, tant politiques que techniques.

Elle a, en revanche, refusé de se prononcer sur les pistes ou propositions qui seront arrêtées par le gouvernement avant la confirmation de la majorité présidentielle aux futures élections législatives.

Elle a également redit son profond attachement à un véritable dialogue social constructif et à la nécessité de rassurer les agents publics qui ont été fortement déstabilisés par les réformes brutales de ces dernières années.

Différentes questions feront l’objet d’un examen particulier lors de la conférence sociale devant se dérouler en juillet qui a été annoncée par le Président de la République.

Mme LEBRANCHU nous a dit avoir entendu les fortes attentes exprimées par l’ensemble des agents publics par la nomination d’un gouvernement de changement et la nécessité pour celui-ci d’adopter rapidement des mesures symboliques fortes.

En conclusion, Mme LEBRANCHU a rebondi à une intervention d’Elisabeth DAVID qui félicitait le gouvernement pour l’application de la parité, en précisant qu’elle serait particulièrement sensible au sujet de l’égalité Homme/Femme et à ce que la parité puisse se développer, à tout niveau, dans la fonction publique.

Une nouvelle ère de dialogue social semble donc s’ouvrir et c’est dans un esprit constructif que l’UNSA Fonction Publique participera à l’ensemble des travaux qui devraient démarrer très rapidement, après les élections législatives.

Elisabeth DAVID
Secrétaire Générale

 


Tag(s) : #Les communiqués de presse UNSA