Retraites: les Français refusent de renoncer à leurs acquis

Pour que l'article vous soit lu
 





Une forte de majorité de Français refusent de renoncer à leur acquis en matière de retraite (âge de départ, montant des pensions et durée de cotisation), selon un sondage Obea-France Info-20 minutes paru lundi matin.

Aucune des trois pistes possibles pour réformer les retraites en France n'est jugé acceptable par les personnes interrogées: 89,5% des sondés estiment inacceptable une baisse des pensions, 65,9% refusent toute augmentation de la durée de cotisation, et 63% sont contre un relèvement de l'âge de départ.

La diminution des pensions est jugée acceptable par seulement 8,2% des sondés (2,3% sans opinion), l'augmentation de la durée de cotisation est acceptée par 31,4% des personnes interrogées (2,7% sans opinion) et le relèvement de l'âge de la retraite par 33,9% (3% sans opinion). Une énorme majorité (89%) estiment néanmoins que le gouvernement "a raison" de se préoccuper du financement des régimes de retraite (8,8% trouvent qu'il n'a pas raison, et 2,1% ne se prononcent pas). Et 93,1% trouvent que la réforme du système de retraite est un sujet préoccupant (5,7% non, et 1,3% ne se prononce pas).

Enfin à la question, "le gouvernement a annoncé un débat sur les retraites. Selon vous qui doit participer?", 81% des personnes interrogées soulignent que "l'ensemble des Français" doivent être consultés "par le biais d'un référendum". Mais les sondés pouvaient choisir plusieurs réponses: 27% estiment que les syndicats doivent participer, 18% l'opposition, 8% estiment que le gouvernement doit décider seul et 2% ne se prononcent pas.

Sondage réalisé par téléphone du 21 au 28 juillet auprès de 1.000 personnes âgées de 18 ans et plus représentatives de la population (méthode des quotas).


Share/Save/Bookmark





Tag(s) : #La revue de presse