DIJON : VOTATION CITOYENNE SUR LE CHANGEMENT DE STATUT DE LA POSTE

Pour que l'article vous soit lu
 





Communiqué des élus municipaux de Dijon membres des groupes Socialiste, Radical de gauche,
Citoyen et Apparentés - Communiste et Républicain - Verts et ouverts - Dijon MoDem

Le changement de statut de « La Poste » d’établissement public en société anonyme ouvre la voie à sa privatisation et fait peser de lourdes menaces sur le devenir de ce service public.

Le service public postal remplit des missions indispensables en matière d’aménagement du territoire et de lien social. Elles dépassent le cadre universel du courrier et de la presse, de l’accessibilité bancaire et de la présence postale territoriale dans les zones rurales comme dans les quartiers populaires.

D’ores et déjà, en France, 6 100 bureaux de poste sur 17 000 ont été transformés en « partenariats » et plusieurs milliers d’emplois ont été supprimés depuis 2002, au détriment de la qualité d’accueil des usagers, du service de distribution de courrier et des conditions de travail des salarié/es. En Europe, les privatisations postales ont engendré la baisse de qualité de service, une augmentation des tarifs et de nombreuses destructions d’emplois.
Le gouvernement et la direction de La Poste invoquent une directive européenne pour justifier leur projet.

Cet argument est faux. En aucun cas l’Union européenne n’impose de modifier le statut de l’opérateur ni sa privatisation. Du point de vue financier, La Poste dispose d’autres moyens que l’ouverture du capital et la privatisation pour faire face à ses besoins de financement.
Nous, élu/es socialistes, communistes, Verts et écologistes, radicaux de gauche et du Mouvement républicain et citoyen, démocrates estimons que rien ne justifie ce changement de statut. Le service public postal doit être maintenu, modernisé et rénové afin de répondre aux besoins de la population sur l’ensemble du territoire.

Nous avons soutenu la journée de grève et de manifestations des postières et postiers qui a eu lieu le mardi 22 septembre 2009, à l’appel de l’ensemble des organisations syndicales de La Poste.

Nous affirmons que le devenir de La Poste est l’affaire de chaque citoyen/ne. Face à l’obstination du Président Sarkozy et du gouvernement à refuser l’organisation d’une consultation nationale sur un sujet aussi important, nous sommes partie prenante de la mobilisation engagée par le Comité national contre la privatisation de La Poste.

Une campagne de votation citoyenne aura lieu à Dijon du 29 septembre au 03 octobre prochain.

Nous invitons l’ensemble de la population à venir s’exprimer lors de cette consultation populaire qui se tiendra à la Mairie de Dijon, une urne numérique sera accessible sur le site internet de la Ville, et appelons nos parlementaires à peser de tout leur poids lors du prochain débat parlementaire pour faire barrage au projet gouvernemental.



Laurent GRANDGUILLAUME, Président du groupe Socialiste, Radical de gauche, Citoyen et Apparentés
Philippe DELVALEE, Président du groupe Verts et ouverts
François DESEILLE, Président du groupe Dijon MoDem
André GERVAIS, Président du groupe Communiste et Républicain.



Pour les autres lieux de vote en Côte d'Or, cliquez ici


Share/Save/Bookmark





Tag(s) : #Les réformes dans la Fonction Publique