Crise : les syndicats français et la DGB allemande veulent une relance

Pour que l'article vous soit lu
 





Les syndicats CGT, CFDT, FO, CFTC et Unsa ont réclamé jeudi des mesures de relance européenne, dans une déclaration commune avec la DGB, le principal syndicat de salariés allemands.

"La France et l'Allemagne doivent s'opposer fermement aux stratégies de retrait des mesures de relance et de soutien" économique souligne le communiqué, qui réclame un "développement des politiques industrielles européennes basées sur la recherche et l'innovation dans les secteurs d'avenir".

Les syndicats réclament qu'au "delà des mesures de relance à court terme", ils soit "instauré un programme d'investissement européen".

Une "initiative européenne est nécessaire pour engager les entreprises et les organisations ayant profité des plans de sauvetages des banques à apporter leur propre contribution financière dans la lutte contre la crise", ajoute le texte.

"La locomotive franco-allemande peut jouer un rôle de moteur pour la croissance et l'emploi en Europe. Nos gouvernements doivent en assumer la responsabilité", estime la déclaration.

"En instaurant une régulation timide et hésitante des marchés financiers, l'Europe n'est pas à la hauteur de cette responsabilité", déplorent les syndicats.

"L'Europe doit faire la démonstration qu'elle est en capacité d'agir pour que des mesures effectives soient mis en oeuvre, à son niveau et au niveau international, afin qu'une telle crise ne puisse plus se reproduire", ajoute le texte.


Share/Save/Bookmark





Tag(s) : #La revue de presse