LOGO_CSFPT.pngPhilippe Laurent, nouveau président du CSFPT

Philippe Laurent, 57 ans, maire divers droite de Sceaux (Hauts-de-Seine) a été élu, ce 28 septembre, président du Conseil supérieur de la fonction publique territoriale (CSFPT) en remplacement de Bernard Derosier, député et ancien président du conseil général du Nord.
Philippe Laurent a été élu avec 16 voix, contre 12 pour Françoise Descamps-Crosnier, maire de Rosny-sur-Seine et présidente du groupe de travail de l'Association des maires de France (AMF) sur la fonction publique territoriale. Les deux principales organisations syndicales représentées au CSFPT (CGT et CFDT) n’ont pas pris part au vote.
Philippe Laurent est membre du bureau du CSFPT depuis 2001. Il a animé un groupe de travail du conseil, qui en février 2009 a remis 26 propositions pour améliorer la place et le rôle des cadres supérieurs territoriaux "dans la République décentralisée". Ces propositions ont inspiré un projet de réforme du secrétaire d'Etat aux collectivités locales, Alain Marleix, qui demeure dans les tiroirs du ministère de l'Intérieur.
Philippe Laurent multiplie les responsabilités dans les associations d'élus locaux et les organismes qui représentent les intérêts des collectivités locales. Président de la commission des finances de l'AMF, il est aussi membre du Comité des finances locales (CFL) et vice-président de deux instances rattachées au CFL : la commission consultative d'évaluation des normes (CCEN) et la commission consultative d'évaluation des charges (CCEC). Il est, par ailleurs, vice-président de l'Association des petites villes de France (APVF) et président-délégué de l'Association française du conseil des communes et régions d'Europe (AFCCRE). En juillet dernier, il a été élu président de la fédération nationale des collectivités territoriales pour la culture (FNCC). Sur le plan local, il est notamment vice-président de la communauté d'agglomération des Hauts-de-Bièvre et vice-président du syndicat mixte Paris Métropole.
Institué par la loi du 26 janvier 1984, le CSFPT est une instance paritaire. Ainsi, il rassemble en son sein des élus locaux et les représentants des organisations syndicales représentatives de la fonction publique territoriale. Il est obligatoirement consulté par le gouvernement sur tout projet de texte législatif et réglementaire relatif à la fonction publique territoriale.

 

(Source : Localtis.Info)

 


Tag(s) : #La revue de presse