logo-unsa-libres.gifDéclaration d'Alain Olive après la mobilisation du 7 septembre

Après les déclarations du Président de la République : quelques infléchissements nettement insuffisants.

Le succès de la mobilisation du 7 septembre, qui a réuni plus de 2,5 millions de personnes dans la France entière, a déjà fait sentir ses premiers effets.

Cette mobilisation a obligé le Président de la République à « sortir du bois » et à annoncer de nouvelles mesures qui seront présentées sous forme d’amendements lors du débat qui s’engage à l’Assemblée.

Ces mesures constituent certes un infléchissement par rapport au projet initial, notamment sur la « pénibilité » et les carrières longues mais pour l’UNSA, cela reste notoirement insuffisant.

Si le Président de la République et le Gouvernement veulent vraiment que le conflit s’apaise, ils doivent faire des concessions sur les mesures qui sont au cœur du projet : les mesures d’âge.

Le Gouvernement devrait aussi revenir sur l’équilibre financier du projet et faire participer de façon plus conséquente les hauts revenus et les revenus du capital au financement de notre système de retraite.

Faute d’avancées suffisantes, l’UNSA proposera lors de la réunion de l’Intersyndicale qui se réunira ce jour à 14 heures, de poursuivre la mobilisation sous des formes qui restent à déterminer.

 


 

 

Tag(s) : #Réforme des retraites