La réforme territoriale peu appréciée des Français selon un sondage

Pour que l'article vous soit lu
 





La réforme territoriale lancée par le gouvernement est peu appréciée des Français, selon un sondage TNS-Sofres réalisé par l'Association des régions de France (ARF) et publié le 8 décembre, deux jours avant le congrès annuel de l'ARF.
Si 68% des personnes interrogées ont entendu parler de la réforme, seules 29% d'entre elles disent qu'elles "voient bien ce dont il s'agit".
Parmi ces dernières, la moitié (50%) ont un avis négatif sur la réforme, contre 37% qui ont un avis positif.

Sur l'ensemble des personnes interrogées, 23% se prononcent en faveur de la réforme, au lieu de 34% qui sont contre (43% ne répondent pas ou disent ni l'un ni l'autre).
Les personnes en faveur de la réforme le sont pour des questions d'organisation des collectivités territoriales, la réforme leur apparaissant comme un moyen de simplifier le système actuel et d'améliorer la gestion.

Les opposants considèrent pour leur part que la réforme est "dictée par des raisons budgétaires", ce qui leur fait craindre une baisse des moyens des collectivités ainsi qu'un hausse des impôts locaux.

Selon un sondage précédent réalisé début novembre par Ipsos Public Affairs pour l'Assemblée des départements de France (ADF), les trois quarts des Français jugent la réforme des collectivités du gouvernement "confuse et incompréhensible".

Enquête réalisée par TNS-Sofres en face-à-face du 27 au 30 novembre auprès de 1.000 personnes, constituant un échantillon représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus, élaboré selon la méthode des quotas.

Share/Save/Bookmark





Tag(s) : #Les réformes dans la Fonction Publique