Réforme des retraites: les fonctionnaires concernés en 2010

Pour que l'article vous soit lu
 





Le ministère du Travail a indiqué mardi qu'il comptait "traiter" la question des retraites dans la fonction publique dès 2010, à l'occasion du rendez-vous des retraites, clarifiant des propos tenus plus tôt dans la journée par le ministre, Xavier Darcos.

Interrogé sur une inclusion des fonctionnaires dans la réforme programmée en 2010, M. Darcos avait répondu que "pour l'instant, ce n'est pas envisagé", devant l'Association des journalistes de l'information sociale (Ajis).
Mais son ministère a ensuite tenu à clarifier ces propos, expliquant qu'ils signifiaient "qu'il n'existait pas de projet tout ficelé aujourd'hui prévoyant un schéma préconçu de réforme pour les fonctionnaires".
"On ne pourra pas s'abstraire en 2010 de traiter les pensions dans la fonction publique en raison de leur volume et surtout de l'objectif d'équité entre régimes qui est au coeur de l'engagement du Président de la République", a-t-on ajouté au ministère.


Interrogé par ailleurs sur une éventuelle modification de la retraite des parlementaires, M. Darcos a estimé qu'"on ne (pouvait) pas dire aux autres: faites ce que je dis, pas ce que je fais", ajoutant qu'il s'exprimait "en tant que personne, pas en tant que ministre".
"Que les parlementaires aient un système de retraite qui soit un peu plus transparent, peut-être un peu moins avantageux (...) je pense qu'eux-mêmes reconnaîtront que c'est dans leur intérêt de jouer la transparence", a-t-il poursuivi.

Sur le calendrier de la réforme, le ministre a répété que ça "se fera entre le printemps et la fin de l'année 2010". Il a précisé qu'il y avait un "petit glissement" de calendrier, dans la mesure où un rapport du Conseil d'Orientation des Retraites (COR), dont il aurait souhaité disposer dès novembre comme base de travail avec les partenaires sociaux, ne lui serait finalement pas remis avant janvier.
Le COR doit par ailleurs remettre un rapport en février sur un éventuel remplacement du mode actuel de calcul des pensions par un régime par points ou dit de "comptes notionnels". Rappelant les projections de déficit de l'assurance vieillesse (-25 milliards d'euros en 2020, -50 mds en 2050), M. Darcos a jugé ces perspectives "inquiétantes", mais a ajouté qu'il y avait "une multitudes de pistes" de réformes et que "le gouvernement n'a pas d'idée préconçue" sur celles à suivre.

Il a également précisé que la question de la "pénibilité" au travail ferait partie du rendez-vous 2010, comme "l'un des curseurs de sortie vers la retraite". Mais "la cessation d'activité n'est pas forcément la seule réponse à la pénibilité", a dit M. Darcos.

Evoquant la création envisagée de nouvelles solutions de financement pour la dépendance (le "cinquième risque"), le ministre a estimé que le sujet "viendra en même temps que les retraites". "Il est prévu de s'y préparer par des rencontres sur le sujet, qui se feront au printemps", a-t-il ajouté.


Share/Save/Bookmark





Tag(s) : #Les réformes dans la Fonction Publique